Product SiteDocumentation Site

4. Modifications dans Fedora pour les utilisateurs

4.1. Productivité

4.1.1. autojump

autojump est un outil en ligne de commande pour se déplacer entre les différentes parties du système de fichiers plus facilement qu'avec la commande cd. Fedora 16 fournit la version 15 d'autojump. Le wiki du projet peut être trouvé sur https://github.com/joelthelion/autojump/wiki.

4.1.2. autokey

autokey est un utilitaire d'automatisation d'environnement bureautique pour Linux, qui permet l'automatisation de pratiquement n'importe quelle tâche en saisissant des abréviations ou des raccourcis clavier. Il offre une interface graphique complète qui le rend très accessible pour les débutants, ainsi qu'une interface de script offrant toute la flexibilité et la puissance du langage Python.
L'utilisation la plus courante est pour automatiser la complétion de texte ou pour définir des phrases récurrentes, ce qui aide à réduire la saisie répétitive de la même expression.
L'outil a été également présenté sur lifehacker (un blog de productivité) :
La page d'accueil du projet est sur : http://code.google.com/p/autokey/

4.1.3. calcurse

calcurse est une application d'agenda et de gestion de calendrier en mode texte. La version 2.9.0 inclut de nouvelles fonctionnalités :
  • utilisation d'un format de dates court comme « 29/5/10 » à la place de « 29/05/2010 », « 23 » pour le 23 du mois et de l'année en cours et « 3/1 » pour le 1ᵉʳ mars (ou le 3 janvier, suivant le format de la date) de l'année en cours ;
  • une fonction édition de ligne « backword-kill-word » ;
  • la suppression automatique des notes vides après l'édition ;
  • la documentation et les pages du manuel sont maintenant au format AsciiDoc, qui est plus facile à mettre à jour et qui peut être traduit dans différents formats comme HTML, PDF, PostScript, EPUB, DocBook et bien d'autres ;
  • la documentation et les pages du manuel contiennent des liens mis à jour vers le nouveau site internet et la liste de diffusion ainsi que des instructions sur la façon d'utiliser Transifex.
Pour plus de détails, veuillez consulter http://calcurse.org/.

4.1.4. cuneiform

cuneiform est un nouveau système d'OCR Open Source dans Fedora 16. Plus d'informations sont disponibles sur https://launchpad.net/cuneiform-linux.

4.1.5. ease

ease est une autre nouveauté de Fedora 16. ease est un système de présentation simple basé sur GNOME. Pour de plus amples informations, veuillez consulter http://www.ease-project.org/.

4.1.6. oo2gd

oo2gd est une extension pour LibreOffice qui vous permet d'exporter des documents bureautiques vers Google Docs. Le site internet du projet est disponible sur http://code.google.com/p/ooo2gd/.

4.1.7. pal

pal est un calendrier en ligne de commande, semblable à gcal mais avec un certain nombre de fonctionnalités supplémentaires. De plus amples informations sont disponibles sur http://palcal.sourceforge.net/.

4.1.8. routino

Le paquet routino est une autre nouveauté de Fedora 16. routino assure la saisie des données OpenStreetMap. Des informations supplémentaires, incluant une démonstration en ligne, sont disponibles sur http://www.routino.org/.

4.1.9. writetype

writetype est un programme qui aide les jeunes élèves à réussir leurs travaux écrits. Il est conçu spécialement pour les écoles et aide à transformer les barrières technologiques en opportunité de succès. http://writetype.bernsteinforpresident.com/.

4.2. Réseau

4.2.1. ckermit

Nouveau dans Fedora 16, ckermit est une implémentation mise à jour du vénérable programme de transfert de fichier Kermit. Le protocole Kermit est disponible pour la plupart des architectures et donc peut très bien être le mécanisme de transfert de fichier de choix pour les plateformes les moins performantes. Le site internet du projet est situé sur http://www.columbia.edu/kermit/ck90.html.

4.2.2. hotot

hotot est un client de microblogging léger. Il prend en charge les systèmes de notification natif de KDE et de GNOME. Le site internet du projet est situé sur http://hotot.org/.

4.2.3. ike

ike est un client libre IPSEC VPN qui peut être utilisé pour communiquer aussi bien avec les serveurs Open Source IPSEC VPN qu'avec la plupart des serveurs commerciaux. La version 2.1.7 est disponible avec Fedora 16. http://www.shrew.net/.

4.2.4. qodem

qodem est une ré-implémentation Open Source du paquet de communication en série DOS-era Qmodem, mis à jour pour les systèmes modernes. http://qodem.sourceforge.net/.

4.3. Internationalisation

4.3.1. IBus

Ibus prend dorénavant en charge les agencements de clavier du serveur X et peut passer de l'un à l'autre voire même modifier la méthode de saisie. Les agencements de clavier du serveur X peuvent être ajoutés au menu contextuel d'ibus en plus des moteurs de méthode de saisie. Cela met les dispositions claviers et méthodes de saisie au même niveau pour les utilisateurs d'ibus.
Le raccourci clavier déclencheur d'ibus, qui est par défaut Contrôle+Espace, revient maintenant à la méthode de saisie précédemment utilisée plutôt que d'activer ou de désactiver ibus. L'état d'arrêt est remplacé par l'agencement de clavier par défaut. Le nouveau comportement est semblable à la façon dont MacOS et ChromiumOS se comportent à l'égard de la commutation de la méthode de saisie. Il y a une option de configuration dans ibus-setup qui permet de revenir au précédent comportement Contrôle+Espace pour ceux qui le préfère. Cependant cela peut être supprimé dans le futur : les commentaires sur le nouveau comportement par défaut sont les bienvenues.
D'autres raccourcis déclencheurs spécifiques à certains pays ont été déplacés vers la configuration du moteur de méthode de saisie appropriée : seul le raccourci Contrôle+Espace est fournis par défaut. Par exemple la clé Hangul est désormais défini uniquement pour les moteurs coréens et Zenkaku_Hankaku uniquement pour les moteurs japonnais.
L'extension ibus-gnome3 de gnome-shell fournit une icône indicatrice avec un menu et une fenêtre de méthode de saisie à la place des versions habituelles GTK. L'indicateur utilise des symboles de textes pour afficher la méthode de saisie ou l'agencement clavier utililisé sous forme d'icône. Les agencements clavier sont affichés sous la forme de leurs codes (par exemple « us », « fr », « de », etc.) et des caractères natifs (comme « 中 », « あ » ) sont utilisés pour les méthodes de saisie. ibus-gnome3 est fournit avec ibus comme paquet supplémentaire d'aperçu de la technologie de Fedora 16. Le projet est de l'intégrer dans gnome-shell dans la prochaine version, en espérant qu'elle sera prête à temps pour Fedora 17. ibus-gnome3 peut être désactivé en utilisant les extensions de commande dans « gnome-tweak-tool ».Voir aussi Features/GnomeInputIntegration.
ibus prend dorénavant en charge certaines touches de composition X (comme prévu par la bibliothèque libX11 XIM) d'une manière unifiée pour toutes les applications GTK, QT et X11. La prise en charge actuelle est disponible pour le mode international US et aussi pour le mode cédille si l'environnement du bureau est en portugais brésilien.
Le moteur ibus peut maintenant déterminer les options XKB. Par exemple, quand un utilisateur active le moteur Indic fournit par ibus-m17n, Alt_R est automatiquement lié à AltGr ; si l'utilisateur revient vers ibus-anthy, AltGr sera automatiquement delié.
Le clavier virtuel eekboard peut maintenant être activé avec ibus, en plus de l'accessibilité au bureau. Consultez instruction d'installation pour les Tablet PC.
ibus-gucharmap est un nouveau moteur fournissant une méthodes de saisie Unicode, qui prend en charge l'affichage du catalogue de caractères en place, la recherche des caractères basée sur leurs noms Unicode et une navigation aisée avec les différents raccourcis clavier.
La prise en charge de la langue tamoule a été ajoutée à la méthode d'entrée de saisie prédictive de texte Indic et de plus prend en charge le Tamil-99 et les agencements Inscript.

4.3.2. Polices

Fedora inclut désormais la police d'écriture Nastaleeq, le style principal de la calligraphie Perse et un des styles d'écriture le plus utilisé dans la langue Perso-Arabic.
La prise en charge de l'écriture arabe pour la langue Urdu a été améliorée en ajoutant les nouveaux paquets de langues suivants : nafees-naskh-fonts, nafees-nastaleeq-fonts, nafees-tehreer-naskh-fonts, nafees-riqa-fonts et nafees-pakistani-naskh-fonts.
La police WQY Microhei est maintenant utilisée par défaut pour le chinois. Les utilisateurs chinois désirant une prise en charge de polices supplémentaires peuvent les installer avec yum groupinstall « simplified-chinese-support » ou « traditional-chinese-support ».

4.4. Multimédia

4.4.1. gnome-paint

gnome-paint est un programme de peinture pour GNOME, simple et facile à utiliser. Fedora 16 inclut la version 0.4.0. La page Internet du projet est situé sur https://launchpad.net/gnome-paint.

4.4.2. blender

blender a été mis à jour vers la version 2.5. Cette nouvelle version fournit un certain nombre de nouvelles fonctionnalités, mais surtout une interface graphique améliorée. openCOLLADA est dorénavant pris en charge, ce qui permet d'échanger des données de modélisation 3D vers d'autres applications.

4.5. Jeux et divertissements

4.5.1. Nouveaux jeux

Fedora 16 présente un certain nombre de nouveaux jeux dans le dépôt :
  • Naev est un jeu 2D d'entraînement et de combat dans l'espace, se distinguant par des combats rapides, de nombreux vaisseaux, une grande variété d'équipements et une vaste galaxie à explorer ;
  • Golly est une application Open Source, multiplateformes pour explorer le jeu de la vie, de Conway, et d'autres automates cellulaires ;
  • Puzzle-Master est un jeu de puzzle facile à utiliser, amusant et addictif ;
  • Sudoku Savant est l'interface simple d'une application qui génere et résoud des grilles de sudoku, prend en charge la résolution manuelle, des notes au crayon et la mise en couleur des cellules.

4.5.2. Jeux mis à jour

  • Teeworlds, un jeu de tir rétro multijoueur, est mis à jour vers la version 0.6. Les améliorations incluent un bonus de ninja retravaillé, une liste d'amis, un mode spectateur et des graphismes améliorés ;
  • Plee the Bear est mis à jour vers la version 0.5.1, avec un nouveau système de mini-jeu et de nouveaux personnages ;
  • The Mana World reçoit une mise à jour majeure vers la version 0.5.2, avec de grandes améliorations pour le client ;
  • Battle Tanks est mis à jour vers la version 0.98, apportant une mise à jour importante des principaux moteurs, une expérience multijoueur améliorée grâce à la file d'attente du réseau interne et de multiples améliorations des performances.